Respect du secret professionnel, relations humaines ou encore qualité et sécurité des soins, découvrez les engagements d'excellence de notre cabinet d'orthodontie

Respect du secret professionnel

Chez nous, les fauteuils de consultation ne sont pas dans des « open spaces », séparés par des paravents. Vous êtes reçus dans une pièce individuelle, où nos conversations concernant votre santé ou vos difficultés ne seront pas entendues par l’ensemble des autres patients et leurs accompagnants.

Accompagnement parents appareil dentaire

Relations humaines

Les parents sont acteurs du soin, ils peuvent accompagner leur enfant en salle de consultation afin de bénéficier de toutes les explications et connaître l’avancée du traitement.

Docteur Lavergne - Orthodontiste

Qualité de soin

Bien que nos assistantes soient excellentes, elles n’ont ni la capacité légale ni la compétence pour remplacer l’orthodontiste. Chez nous, les assistantes ne font pas le travail de l’orthodontiste : vous serez soigné(e) par un spécialiste.

docteur laugel - orthodontiste patient

Sécurité de soin

Nous sommes particulièrement vigilants à la stérilisation et à la prévention des contaminations croisées. Chaque instrument utilisé est thermodésinfecté, stérilisé, étiqueté par code barre et enregistré dans votre dossier, afin de garantir votre sécurité.

stérilisation matériel orthodontie

Radioprotection

Les rayons X ne sont pas totalement inoffensifs, leur usage doit être réfléchi et motivé. Au cabinet d’orthodontie Lavergne et Laugel, les radiographies sont prescrites et réalisées uniquement par un des deux praticiens, formé bien sûr à la radioprotection (et non par une assistante, conformément à la législation).

radiographie orthodontiste

Pas d'appareil recyclé

Les appareils utilisés pour votre traitement sont neufs et faits sur mesure par notre prothésiste, et nous n’utilisons jamais de bagues recyclées.

laboratoire prothèse dentaire strasbourg

Notre démarche éco-responsable

Les empreintes numériques des dents, informatisées du début à la fin, nous ont permis de quasiment arrêter l’utilisation de l’alginate (la « pâte à empreinte » traditionnelle) et surtout du plâtre, déchet ultime non recyclable, qui représentait entre 60 et 80 kg de déchets par mois.
Nous avons remplacé les gobelets en plastique et plateaux à usage unique en plastique, par leur équivalent en carton recyclable.

Notre personnel a été sensibilisé à l’économie de papier d’impression, au tri des déchets recyclables. Nous avons proscrit les bouteilles d’eau minérale individuelles au profit de bonbonnes distributrices et appareil à gazéifier.

assistantes qualifiées orthodontie strasbourg